Un peu d’histoire

L’association « Deux Langues Pour une Education » est née au début des années 80,
de la rencontre de 3 mouvements:

  • la naissance, chez les sourds, d’un mouvement identitaire notamment à travers leur langue,
  • l’insatisfaction des parents d’enfants sourds devant les piètres résultats scolaires et éducatifs,
  • la recherche, par les professionnels de l’éducation, de stratégies éducatives plus performantes et plus respectueuses de l’identité sourde.

Dans le choix de l’éducation bilingue, il s’agit de passer de la logique déficience/handicap/rééducation à une logique surdité/langue des signes/éducation.

2LPE Centre-Ouest est une émanation régionale de cette association d’origine.

Dans ce cadre, elle gère le SERVICE D’EDUCATION BILINGUE.

[jwplayer mediaid="2301"]

Jean-François MERCURIO a été pendant 10 ans, un des tous premiers militants de 2LPE.

Sourd, auto-didacte, il s’est occupé tout d’abord de jeunes sourds sur-handicapés, puis a quitté Toulouse en 1984, pour prendre en charge, à Poitiers, la première classe en langue des signes en France, ouverte par 2LPE.

En 1988, il devient le directeur du Service d’Education Bilingue qui comprend alors une classe maternelle et une classe primaire.

Première classe bilingue à l’école Paul Fort de Poitiers

En 1990, en ouverture d’un colloque international sur la langue des signes, J.F. Mercurio détruit symboliquement une prothèse auditive pour marquer la volonté des sourds de s’affranchir du monde médical.

Disparu en 1990, Jean-François MERCURIO reste pour tous les militants que nous sommes (sourds et entendants), le symbole du combat des sourds pour l’accession à la citoyenneté.

Pour en savoir plus sur JF Mercurio, allez voir le film que Sophie Bergé-Fino lui a consacré dans le cadre de l’émission « L’oeil et la main » : http://www.france5.fr/oeil-et-main/archives/13439020-fr.php

[jwplayer mediaid="2296"]

Les commentaires sont fermés.